Archives de Tag: rei ki

Vidéo

Le syndrome du jumeau perdu

Apparemment,  une grossesse sur huit débute avec deux ou plusieurs embryons. Un accouchement sur 70 seulement donne naissance à des jumeaux.

Beaucoup d’embryons meurent donc durant la grossesse. Souvent la mère n’en est même pas consciente si la mort d’un embryon advient au tout début de celle-ci.

Pour les personnes nées après les années 2000, les chances d’avoir aperçu un jumeau lors des premières échographies est plus grande.

Même si un embryon disparaît tôt dans la grossesse, le survivant ressent souvent une nostalgie, une culpabilité, un stress, une solitude et, surtout, le ressenti de quelque chose qui manque constamment. Il peut développer des blocages comportementaux inexplicables pour lui-même et pour son entourage.

De plus en plus de réponses existent en terme de thérapies pour mettre au jour ce syndrome et accompagner la personne vers une résilience.

Interview avec le thérapeute allemand Alfred Ramoda Austermann, auteur du livre « Le syndrome du jumeau perdu » à propos des effets du jumeau perdu sur le jumeau survivant. »

Publicités
Vidéo

FRCR – Fondation Réseau de Conscience et Réalisation

http://www.frcr.com

Vidéo

Unplugging the Patriarchy-Lucia RENE

Lucia René

Unplugging the Patriarchy – A Mystical Journey in the Heart of a New Age : A real page turner book I recommend!

Vidéo

Reiki Témoignage

Vidéo

2012 a great change

Vidéo

Empathy vs Sympathy

Brené BROWN is a very interesting researcher / storyteller.

Just see for yourself, here on empathy vs sympathy

les Kotodamas

Au commencement était le Verbe…

Les Kotodamas sont des sons auxquels on prête une vertu sacrée.

Apparemment, en japonais, « koto » voudrait dire mot et « dama », esprit.

D’après Masami SAIONJI: « Les mots sacrés sont des vibrations s’écoulant directement de la source divine universelle : énergie concentrée d’amour absolu et d’harmonie. Les mots sacrés sont les moyens par lesquels nos espoirs remplis de lumière et nos idéaux sont manifestés dans ce monde par le pouvoir de la conscience divine. »

L’esprit du mot?

Les mots auraient-ils donc un pouvoir de création?

Quoi qu’il en soit, les Kotodamas sont utilisés dans la pratique du Reiki Usui, à partir du 2e degré. Pourquoi 2e degré?

Car c’est à ce stade qu’est intégré l’apprentissage de symboles, qui correspondent à des sons, qui peuvent être dits ou chantés.

Ces sons ont une grande capacité bénéfique tel qu’expliqué dans cet article de Reikiforum.

Si les mots ont un esprit et une action sur la matière et que nous voulons un monde meilleur, ne devrions-nous pas n’utiliser que des mots splendides au quotidien?