Archives de Tag: soin reiki

Vidéo

FRCR – Fondation Réseau de Conscience et Réalisation

http://www.frcr.com

Vidéo

Unplugging the Patriarchy-Lucia RENE

Lucia René

Unplugging the Patriarchy – A Mystical Journey in the Heart of a New Age : A real page turner book I recommend!

Vidéo

IONS Institute of Noetic Sciences

Study of the mind. And how consciousness matters.

The IONS hosts a very interesting research project named Global Consciousness Project, designed to observe the interconnectedness of human consciousness.

Vidéo

Effort is not a factor in your experience

About deliberate creation, trying and struggle.

Esther « Abraham » HICKS.

Image

Anatomy for Reiki

REIKI ORGANS

Here you can find the PDF with more explanations about these organs and the back view (kidneys etc.)

© Reikinewsmagazine

les Kotodamas

Au commencement était le Verbe…

Les Kotodamas sont des sons auxquels on prête une vertu sacrée.

Apparemment, en japonais, « koto » voudrait dire mot et « dama », esprit.

D’après Masami SAIONJI: « Les mots sacrés sont des vibrations s’écoulant directement de la source divine universelle : énergie concentrée d’amour absolu et d’harmonie. Les mots sacrés sont les moyens par lesquels nos espoirs remplis de lumière et nos idéaux sont manifestés dans ce monde par le pouvoir de la conscience divine. »

L’esprit du mot?

Les mots auraient-ils donc un pouvoir de création?

Quoi qu’il en soit, les Kotodamas sont utilisés dans la pratique du Reiki Usui, à partir du 2e degré. Pourquoi 2e degré?

Car c’est à ce stade qu’est intégré l’apprentissage de symboles, qui correspondent à des sons, qui peuvent être dits ou chantés.

Ces sons ont une grande capacité bénéfique tel qu’expliqué dans cet article de Reikiforum.

Si les mots ont un esprit et une action sur la matière et que nous voulons un monde meilleur, ne devrions-nous pas n’utiliser que des mots splendides au quotidien?

 

Maître vs Sensei

On parle souvent de Maîtrise Reiki ou de Maître Reiki…

« Maître » serait la traduction directe de « Sensei ».

Mais attention au piège!

Sensei fait partie des suffixes honorifiques japonais. Il désigne celui qui a atteint un certain niveau de compétence dans une matière donnée.

Il n’a donc pas la même connotation que Maître comme nous l’interprétons en occident. Pensez au maître de maison, qui a des domestiques sous son autorité, au maître d’école qui fait trembler sa classe, à l’esclavage.

Si le Maître semble devoir dominer, le Sensei se doit de montrer le chemin. Il possède une expérience à transmettre. Il guide, ce qui demande une extrême humilité et honnêteté. Il s’efface pour sa cause.

 ***

Mais n’oublions pas un point très important: la culture de la soumission volontaire (au Sensei) chez les japonais, qui est tout à fait différente de la nôtre qui repose plus sur l’opposition d’emblée à l’autorité et la lutte contre celle-ci et l’ « oppresseur ».

Ce suffixe Sensei peut se trouver derrière des noms de professeurs, médecins, d’acteurs, de chanteurs  ou d’écrivains au Japon, aussi bien que des instructeurs d’arts martiaux.

Takata Sensei